Le blé en chiffres

image_pdfimage_print

Présentes sur tout le territoire, les cultures de céréales modèlent les paysages. Avec une surface de 5 millions d’hectares, le blé tendre couvre plus du quart du sol labourable français. Les enjeux économiques qu’il représente sont tout aussi importants.

Des exploitations céréalières…

epi0070reduitSi une dizaine d’espèces de céréales est cultivée en France, la majeure partie de la production se concentre sur quatre d’entre elles : blé tendre, maïs grain, orge et blé dur. Le blé se plaît dans les sols argileux, les limons et les alluvions des vallées ; il se contente d’une humidité moyenne.

60 % des exploitations françaises cultivent des céréales, soit 300 000 exploitations. Elles produisent 70 millions de tonnes chaque année. Spécialisées dans les grandes cultures, plus d’un quart des exploitations représente à elles seules quasi les trois-quarts de la production de céréales. La filière céréalière dans son ensemble réalise un chiffre d’affaires de plus de 50 milliards d’euros et représente plus de 500 000 emplois !

… qui cultivent du blé tendre…

Plus de deux tiers des exploitations cultivent du blé tendre en France sur plus de la moitié des surfaces céréalières, soit 5 millions d’hectares de blé tendre. Le blé tendre représente environ 50 % de la production céréalière française.

0292… l’exportent…

Sur les 37 millions de tonnes de blé tendre produites en moyenne chaque année, un peu moins de la moitié est exportée.
Plus de la moitié de ces exportations va vers les pays hors Union européenne, en particulier vers l’Afrique du Nord et l’Afrique Centrale. La France est le premier producteur et le premier exportateur de blé tendre de l’Union européenne.
La filière céréalière contribue positivement à la balance commerciale agricole et agroalimentaire française.
Un exemple parlant : en 2008, les 28 millions de tonnes exportées pour une valeur de 6,5 milliards d’euros représentent la vente de deux Airbus A380 chaque mois !
À encore plus grande échelle et pour illustration, les exportations françaises de grains représentaient la même année, en 2008-2009, presque 90 % des exportations totales.

… et surtout le vendent aux meuniers pour que nous le consommions !

La meunerie utilise quasi-exclusivement du blé tendre français.
Près de 6 millions de tonnes sont transformées en farine chaque année, dont 65 % sont destinées à la panification.
En France, on consomme en moyenne plus d’une demi-baguette de pain par jour !