image_pdfimage_print

Le pain est devenu au fil des siècles le vecteur de nombreuses expressions qui témoignent de son importance. Voici quelques expressions populaires :


0680A mal enfourner on fait des pains cornus :
l’important dans une affaire, c’est de bien la commencer.

Avoir le pain et le couteau : ne manquer de rien.

Avoir mangé plus d’un pain : avoir beaucoup voyagé.

Avoir ni pain ni pâte au logis : devoir faire les courses.

Avoir plus de la moitié de son pain cuit : n’avoir plus longtemps à vivre.

Avoir son pain cuit : être assuré de sa subsistance, avoir de quoi vivre au repos.

Avoir du pain sur la planche : initialement, ne pas avoir besoin de travailler pour manger. Aujourd’hui c’est au contraire avoir beaucoup de travail.

Bon comme le pain : être d’une grande bonté, généreux, doux.

Ça ne mange pas de pain : cela ne coûte rien ou ne peut nuire.

Donner du pain de chapitre à quelqu’un : faire des reproches.

Être au pain sec et à l’eau : se nourrir peu.

Etre grossier comme le pain d’orge : être très grossier, mal élevé.

Faire la guerre au pain : être très affamé.

Gagner son pain à la sueur de son front : gagner sa nourriture par le biais du travail.

Gagner son pain : gagner de quoi vivre.

Long comme un jour sans pain : interminable, ennuyeux.

Manger le pain du roi : être militaire ou en prison.

Manger son pain blanc avant son pain noir : avoir le meilleur avant le difficile.

Manger son pain dans sa poche : être égoïste.

Mieux vaut pain en poche que plume au chapeau : la nourriture est plus essentielle que le superflu.

Ne pas manger de ce pain-là : refuser de participer à quelque chose.

Ne pas valoir le pain que l’on mange : être fainéant, bon à rien.

Oter le pain de la bouche : priver quelqu’un de ce qui est nécessaire.

Pain dérobé réveille l’appétit : ce qui est défendu est attirant.

Pour une bouchée de pain : pour presque rien.

Promettre plus de beurre que de pain : promettre plus qu’on ne peut tenir.

Rompre le pain avec quelqu’un : cesser les relations avec lui.

Se vendre comme des petits pains : se vendre facilement, rapidement.

Tel pain, telle soupe : les choses valent la matière qu’on y met.

Tremper son pain de larmes : vivre dans le désespoir et le regret.

Nos articles